On the road

nous n’irons plus mourir de langueur
à des milles de distance dans nos rêves bourrasques
des filets de sang dans la soif craquelée de nos lèvres
les épaules baignées de vols de mouettes
non
j’irai te chercher nous vivrons sur la terre
la détresse n’est pas incurable qui fait de moi
une épave de dérision, un ballon d’indécence
un pitre aux larmes d’étincelles et de lésions profondes
[…]
je marche à toi, je titube à toi, je meurs de toi
lentement je m’affale de tout mon long dans l’âme
je marche à toi, je titube à toi, je bois
à la gourde vide du sens de la vie
à ces pas semés dans les rues sans nord ni sud
à ces taloches de vent sans queue et sans tête

La marche à l’amour (extrait), Gaston Miron

We won’t die of longing anymore
Thousands miles apart in our windy dreams
Some blood in our cracked thirsty lips
Shoulders bath in seagulls’ flights
No
I’ll find you we’ll live on Earth
That misery is not terminal which makes me
A laughable wreck, an indecent balloon
A clown with sparkling tears and deep wounds

[…]
I walk to you, I stagger to you, I am dying from you
Slowly my soul collapse to the ground
I
walk to you, I stagger to you, I drink
From the empty gourd of the meaning of life
To these steps sown in the streets without north or south
To these gusts of wind without tail or head

The walk towards Love (sample), Gaston Miron